Spagyrie

Le terme „spagyrie“ est formé des mots grecs „séparer“ (spao) et „réunir“ (ageiro). Les processus essentiels de fabrication sont en fait déjà décrits. Issues de cueillettes sauvages ou de propres cultures, les plantes sont triées à la main, purifiées, broyées et mises à fermenter avec de l’eau de source distillée et des levures spéciales dans la manufacture de spagyrie de Spagyros. La maiche ainsi obtenue est séparée et recueillie séparément par distillation respectueuse dans de l’alcool et de l’eau.

Les restes des plantes issus du levain, pressés, séchés entrent également dans le processus de guérison. Ils sont brûlés et ensuite calcinés à hautes températures en cendre blanches. Les sels solubles à l’eau de cette cendre et les parties liquides sont à nouveau réunies pour obtenir l’essence. Des remèdes spagyriques efficaces, d’une odeur agréable et de haute qualité sont le résultat d’une fabrication minutieuse, soignée et très longue.

Comment agit la spagyrie?

Le procédé particulier de fabrication donne aux essences une dynamique qui permet de déclencher des processus de guérison dans l’organisme. Les essences spagyriques ne répriment pas les réactions de défense naturelles du corps (par ex. la fièvre) mais stimulent le rétablissement de l’équilibre naturel. Elles aident ainsi à surmonter la maladie et ne se limitent pas à la repousser.

Quand peut-on utiliser la spagyrie?

Les essences spagyriques sont indiquées dans de multiples affections chroniques et aiguës. Elles peuvent être utilisées aussi bien en tant que médecine douce spécifique qu’en tant que traitement d’accompagnement – associé à un traitement homéopathique ou conventionnel. Les remèdes spagyriques renforcent l’énergie vitale de l’organisme de manière ciblée, stimulent la désintoxication du corps et soulagent ainsi sensiblement le métabolisme